Chapitre complet pour impression

Télégramme du 9/02/14 : Orientation. Une nouvelle boussole pour parents et collégiens (logo)Télégramme du 9/02/14 : Orientation. Une nouvelle boussole pour parents et collégiens

La nouvelle formule du forum post troisième « Trajectoires » a attiré des milliers de collégiens et de parents, hier, à Gouesnou. Objectif : orientation et information auprès des établissements publics du bassin de Brest-Landerneau.

Dur, en troisième, de choisir un lycée et une voie. « Dur pour les parents aussi ! », plaisante une mère devant un stand du forum « Trajectoires », qui a accueilli près de 30 établissements publics du bassin de formation Brest-Landerneau, hier. Objectif : que les collégiens et leurs parents aient accès à toutes les informations relatives à l’orientation post troisième, en rencontrant directement les proviseurs et enseignants des lycées. Général, technique, professionnel : les collégiens ont maintenant les cartes en main.

Dans cet esprit d’accompagnement, les jeunes, premiers concernés, ont défilé entre les stands pour compléter leurs recherches d’orientation. La classe de troisième inscrit, pratiquement dès la rentrée, la question de l’orientation dans le programme de l’élève : ce dernier peut même, s’il le demande à son établissement, participer à des mini-stages de quelques heures dans les établissements techniques et professionnels pour se faire à l’idée, voire découvrir les intervenants, etc.

Un soulagement pour les parents

Pour les parents, c’est aussi un soulagement : « Avoir tous les établissements au même endroit, ça évite les tournées de portes ouvertes et nous permet de faire déjà un premier « tri » parmi les offres », estime la mère de Quentin, qui « ne sait pas encore trop ce qu’il veut faire ». Face à lui, des montagnes de prospectus et des démonstrations variées, mais aussi la tentation de l’internat, que redoutent certains. « Le CIO est là pour informer et diriger le public : procédures, offres dans l’enseignement supérieur, o encore débouchés, les conseillers ont renseigné et guidé les jeunes en recherche d’orientation, mais aussi soulagé les parents anxieux », explique Éric Lamour, proviseur du collège de Pen-ar-Chleuz, qui a activement participé à la mise en place du forum.

La richesse du réseau public

« Les particularités de chaque établissement ont été mises en valeur dans un esprit de réseau public et collectif », continue Éric Lamour. Les formations rares et un peu plus éloignées, à l’image de la formation en apprentissage de carreleur, à Pont-de-Buis, sont donc également de la partie « afin d’offrir au collégien l’offre la plus riche et la plus complète parmi le paysage des lycées publics ». Cette nouvelle formule de « Trajectoires » a attiré près de 2.000 personnes, hier, contre 600 auparavant. « Les années précédentes, ce forum se tenait en soirée au lycée de L’Harteloire : en choisissant une salle à proximité de Brest, un samedi matin, nous avons trouvé la bonne solution à retenir pour les années suivantes », estiment les organisateurs, tous issus de divers établissements brestois.

JPEG - 85.4 ko
image